Vie étudiante en Jordanie

1
269

• Transport urbain :
Taxis : Les taxis collectifs ou taxis « services » à 4 places ne partent que lorsque tous les sièges sont occupés. Un peu plus chers que les bus, ils sont beaucoup plus rapides. Comme ceux-ci, les taxis « services » ont des lignes fixes et régulières. Les taxis collectifs sont blancs, tandis que les taxis privés, ou speciaux, sont jaunes.
Bus et Minibus : Toutes les villes sont desservies par des bus et/ou par des minibus. La différence entre les deux n’est pas qu’une question de places. Les bus ont des horaires fixes (plus ou moins respectés), tandis que les minibus sont irréguliers, car, comme les taxis « services », ils ne partent que lorsqu’ils sont pleins. Les minibus sont en général moins chers.
Autostop : Moyen de transport courant en Jordanie et pourtant officiellement interdit. Le conducteur peut encourir une amende plus ou moins élevée s’il est arrêté par la police. Malgré le risque, il se trouvera toujours une voiture pour vous embarquer. Mais une participation aux frais sera souvent réclamée (sauf pour des trajets très courts).
• Coût de la vie :
La monnaie jordanienne est le Dinar. Il vaut environ 12 dirhams. Le coût de la vie en Jordanie est sensiblement élevé par rapport au Maroc. Voici quelques tarifs indicatifs : Le petit déjeuner : 2 JD – Le dîner 2-5 JD – La nuit en auberge de jeunesse (dortoir) : 2 JD
– La nuit dans un hôtel bon marché : 3 Dinars à 10 dinars par personne – Le taxi d’Amman au Wadi Rum : 99 JD.
– Le bus de Rum à Petra : 5JD

Commentaires

SHARE
Précédent Enseignement en France
SuivantBourses des études en France
Nos rédacteurs sont depuis 25 ans au service de votre orientation, ils vous conseillent, ils vous livrent les dernières actualités du monde estudiantin au Maroc et à l'international, ils se renseignent auprès de milliers d'étudiants chaque année, mais aussi interrogent les décideurs du secteur de l'éducation pour vous publier le meilleur de l'information. Alors n'hésitez pas à vous Abonner !!