Un Master de traduction et culture italiennes lancé à Rabat

0
146
italie

Un Master de traduction de (et vers) la langue italienne intitulé « Traduction Littéraire Culturelle et Edition » (TLCE), a été lancé la semaine passée à la Faculté des lettres et des Sciences humaines de l’Université Mohammed V de Rabat. Ce master de traduction vers l’italien ainsi que vers d’autres langues, notamment l’arabe, se veut un moyen efficace pour consolider davantage la coopération internationale et marquer l’ouverture du Maroc sur le monde extérieur, a souligné Roberto Natali, ambassadeur d’Italie au Maroc à l’occasion de la conférence inaugurale de cette formation.

 

Le Master « TLCE » poursuit l’ambition de s’ériger, en effet, comme pont visant le renforcement des échanges culturels et scientifiques entre l’Italie et le Maroc, a précisé pour sa part, Jamal Eddine Hani, doyen de la faculté des lettres de Rabat, notant au passage que le fait d’accueillir des écrivains, des professeurs et des chercheurs issus des universités italiennes revêt une importance capitale pour l’Université Mohamed V laquelle souhaite bénéficier de l’expérience et de l’expertise italiennes dans le domaine de la formation universitaire.

 

De plus, explique M. Hani, le Master « TLCE », dont le « cœur » portera sur la littérature mais également sur la culture et l’édition dans une moindre mesure, s’assigne pour objectif de fructifier les échanges entre les deux pays sur les plans culturels et scientifiques, déplorant, chemin faisant, la faiblesse du nombre d’ouvrages traduits de l’italien vers l’arabe et vice-versa. Il est à noter enfin que la diffusion de la langue italienne figure parmi les objectifs prioritaires de l’Ambassade d’Italie au Maroc. L’inauguration du Master « TLCE » à la Faculté des lettres et des Sciences Humaines de Rabat constitue, pour Roberto Natali, une occasion idoine de renforcement des échanges culturels et scientifiques entre le Maroc et l’Italie.

 

Commentaires