Une fois le choix fait de poursuivre ses études à l’étranger, il n’est pas toujours aisé de savoir où l’on veut atterrir. C’est que, selon la filière choisie, toutes les destinations ne se valent pas, certain pays pouvant être réputés pour l’excellence de leur enseignement dans tel domaine mais pas dans tel autre. Tour d’horizon.

D ans la mesure du possible, le principe de base est de choisir sa destination selon la filière et non l’inverse. Plusieurs paramètres entrent en jeu : études courtes ou longues, enseignement général ou technique, école ou université, à quoi il faut rajouter l’élément linguistique. Ainsi, pour ceux qui souhaitent être rapidement opérationnel sur le marché du travail et qui cherchent un enseignement essentiellement professionnalisant, l’Allemagne est une destination toute trouvée. La spécificité de ce pays est qu’il possède des « Fachhochschulen » ; ce sont des universités de technologie et de sciences appliquées, orientées vers l’ingénierie, les sciences de la nature, le médical et les sciences économiques. Elles dispensent un enseignement à caractère pratique et d’une durée moyenne de quatre semestres (avec la possibilité de poursuivre au-delà). Les études sont ponctuées de nombreux stages, ce qui permet au jeune d’être très tôt rompu au monde professionnel. Les cours sont organisés en petits groupes et l’éventail des matières proposées est fortement influencé par les besoins du marché du travail. Le choix est large, pour la seule formation des ingénieurs, on compte quelque 25 cursus différents. (L’Allemagne est le pays de l’innovation !) A noter aussi des spécialités assez uniques en leur genre telles la bibliothéconomie et documentation ou encore la rédaction technique. De création relativement récente puisqu’elles datent de la fin des années soixante, ces universités techniques sont très populaires : le nombre d’inscrits s’y est multiplié par cinq depuis leur apparition pour atteindre 600.000 étudiants. De plus en plus, ces établissements s’ouvrent à l’international et certaines d’entre elles s’intitulent désormais « Universities of Applied Sciences» et proposent des cursus bilingues en allemand et en anglais débouchant sur des diplômes de Bachelor ou de Master. Pour les étudiants étrangers, certains cursus sont même proposés exclusivement en anglais. En revanche, si vous souhaitez poursuivre des études en langue allemande, un test d’aptitude est nécessaire. Une dernière chose à savoir : en Allemagne, l’enseignement n’est pas administré de manière centralisée. Chacun des seize états fédérés, les Landers, applique sa propre législation relative à l’enseignement supérieur. Par ailleurs, ces établissements sont largement indépendants et de nombreux domaines ne sont pas règlementés de façon uniforme. Renseignez-vous donc systématiquement sur les règles en vigueur dans l’établissement de votre choix. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site : www.daad.de Vous y trouverez un guide pratique pour les étudiants étrangers.

Commentaires

SHARE
Précédent Aller à la Fac sans Bac
SuivantLes destinations les plus chères
Nos rédacteurs sont depuis 25 ans au service de votre orientation, ils vous conseillent, ils vous livrent les dernières actualités du monde estudiantin au Maroc et à l'international, ils se renseignent auprès de milliers d'étudiants chaque année, mais aussi interrogent les décideurs du secteur de l'éducation pour vous publier le meilleur de l'information. Alors n'hésitez pas à vous Abonner !!

2 Commentaires

  1. je m’appelle anass lamzah étudiant à l’institut de technicien spécialisée en mécanique agricole en mécanique agricole et Equipement rural de bouknadel branche électromécanique de système automatisé à sale au Maroc je
    veux continué mes étude (licence professionnelle) à la France je veux un aide s’il vous plait.

Des remarques/questions ?