L’enseignement supérieur sénégalais est l’un des plus développés du continent africain. Le pays de la Téranga compte cinq universités publiques qui offrent des formations dans une variété de domaines tels le droit, l’économie, les lettres, les sciences, la médecine, les sciences d’ingénieur, le commerce-gestion, les sciences de l’éducation … A côté de l’enseignement supérieur, le Sénégal propose un système de formation professionnelle visant à former des techniciens spécialisés en 2 à 3 ans. 

Enseignement

L’enseignement post-bac au Sénégal est organisé autour de deux composantes. D’une part, l’enseignement supérieur qui est placé sous la tutelle du ministère de l’Enseignement supérieur. Il offre des études de niveau Bac+3 à Bac+8, organisées selon le schéma LMD (Licence en 3 ans, Master en 5 ans et Doctorat en 8 ans). D'autre part, l’enseignement professionnel géré par le ministère de l’Emploi et de la formation professionnelle, qui propose des parcours de techniciens spécialisés sur 2 ou 3 ans après le baccalauréat.
 

Les établissements de formation au Sénégal : 
 

Les Universités :
Il existe cinq universités publiques au Sénégal : l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD), l’Université Gaston Berger de Saint-Louis (UGB), l’Université de Thiès, le Centre Universitaire Régional de Bambey et le Centre Universitaire Régional de Ziguinchor. Le Sénégal compte également cinq universités privées, toutes basées à Dakar, à savoir l’UNIS (Université du Sahel), l’UDB (Université Dakar Bourguiba), La SUDC (Suffolk Univeristy Dakar Campus), l’UAHB (Université Amadou Hampaté Bâ) et l’AFI (L’Université de l’Entreprise). Les études universitaires reposent sur un enseignement théorique plus que pratique qui ne prépare pas à des métiers précis, ni même à des professions ou carrières définies, mais à amener les étudiants à un haut niveau de culture générale dans un domaine donné. Les universités sénégalaises forment dans les grands domaines suivants : droit et économie, lettres, sciences, sciences et techniques, médecine et pharmacie, médecine dentaire, sciences de l’ingénieur, commerce et gestion, technologie, sciences de l’éducation et traduction.
 

Les Grandes Ecoles :


La majorité des Grandes Écoles publiques du Sénégal relèvent de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD). Il existe aussi de Grandes Ecoles Privées concentrées elles aussi dans la capitale. L’accès à ces établissements est sélectif par le biais d’une étude de dossier qui porte essentiellement sur les notes des années du secondaires et du baccalauréat, et d’un concours d’entrée. Les étudiants étrangers ne passent pas les concours, ils sont admis dans la limite des places disponibles s’ils sont officiellement présentés dans les délais. La formation dans ces instituts comporte un enseignement théorique et pratique qui prépare les lauréats à des postes de cadres dans la fonction publique et dans les entreprises privées. Plusieurs filières sont offertes par les Grandes Ecoles sénégalaises comme les arts graphiques, l’agro-alimentaire, l’électronique, le génie industriel, l’informatique, les réseaux et télécommunications, la logistique, les sciences de la santé, le tourisme…