Le dossier scolaire est épluché et soigneusement étudié par la commission d’évaluation de l’établissement d’accueil. Le parcours est finement étudié, les notes et évaluations des précédents professeurs sont analysées. Cette commission possède seule le pouvoir d’accepter ou de refuser un candidat. Le meilleur moyen de mettre toutes les chances de son côté est d’obtenir tout au long de votre parcours au lycée, des notes excellentes et de faire preuve d’une grande motivation. Le sérieux et la rigueur sont autant d’atouts. De même que faire preuve de dynamisme et de curiosité, en ayant par exemple des activités extra scolaires (type associations, junior entreprise, etc.) sont autant de points forts pour faire pencher la balance en votre faveur.


L’accueil des étudiants français et étrangers repose sur le principe d’autonomie accordée par la loi aux universités auxquelles revient exclusivement la décision d’inscription. L’organisation de l’accueil des étudiants étrangers, régie par le décret n° 81-1221 du 31 décembre 1981 modifiant le décret n° 71-376 du 13 mai 1971 organisant l’inscription des étudiants dans les universités françaises, s’effectue selon les principes suivants :


– Egalité des étudiants étrangers par rapport aux étudiants français (mêmes exigences de niveau).


– Egalité entre étudiants étrangers eux-mêmes (toutes les formalités préalables à l’inscription sont désormais remplies dans le pays d’origine pour éviter les déplacements coûteux) ; répartition harmonieuse de l’ensemble des étudiants entre les universités françaises (voir carte universitaire).