Pays du gigantisme, les Etats-Unis font toujours rêver les étudiants du monde entier. Il faut dire que les meilleures universités au monde se trouvent là-bas. Le système éducatif américain est fédéral et non pas national, ce qui veut dire que chaque état gère ses établissements. Enfin, sachez que le « rêve américain » a un prix: le coût des études y est parmi les plus chers au monde.

Enseignement

Le système d’enseignement supérieur américain comprend des «Colleges», des «universities» et des «institutes». Les colleges sont généralement de taille plus modeste et délivrent en majeure partie des diplômes de premier cycle (undergraduate) tandis qu’une université décerne aussi bien des diplômes de deuxième et de troisième cycle (graduate) tout en ayant un budget important destiné a la recherche. Quant à l’institut, il propose la préparation de diplômes dans des disciplines proches les unes des autres. Chaque cours donne droit à des « crédits » qui permettent de valider son année. Un programme à temps plein représente entre 12 h et 15 heures de crédit par période (ce qui correspond au temps passé en classe). Les étudiants étrangers sont obligés de suivre au moins un programme entier lors de leur année.
Il existe 4 types de diplômes :

  • Associate Degree (A.A/A.S) :

Ce programme se déroule sur deux années. Il est axé sur la technique et la pratique, mais comporte aussi un enseignement général. Il est possible de poursuivre ses études après un “Associate degree” pour obtenir un “Bachelor’s Degree” en deux années supplémentaires.

Ce diplôme est délivré dans les Community Colleges. Le nombre d’étudiants étrangers optant pour ce diplôme augmente rapidement. Grâce à un enseignement de qualité, des procédures d’admission simplifiées, des coûts peu élevés et des effectifs de classe réduits, ces community colleges offrent une voie exceptionnelle d’accès à l’enseignement supérieur américain.

  • Bachelor’s Degree (B.A/B.S) :

Obtenu au bout de quatre années d’études, le Bachelor’s Degree équivaut à la licence marocaine.

Le cursus débouchant sur ce titre se distingue par sa souplesse : possibilité de choisir dans une large gamme de cours et de se constituer un cursus sur mesure.

Le diplôme est décerné après l’obtention d’un certain nombre d’unités de valeur réparties normalement sur quatre années de travail à plein temps. La première année est appelée freshman year; la seconde sophomore year ; la troisième junior year et la quatrième senior year.

  • Master’s degree (MA/MS) : 2 ans après le Bachelor :

– Le Master’s Degree (M.A, M.B.A) :

Ce diplôme est délivré à la suite d’un programme d’études supérieures de 3ème cycle, généralement après obtention d’un “Bachelor’s Degree”. Les étudiants désirant poursuivre des études de MBA doivent acquérir un an minimum d’expérience professionnelle avant le 1er mai précédant leur année d’inscription au programme d’études.

  • Le Doctorate Degree (Ph.D) 3 à 5 ans après le Master :

C’est le diplôme le plus élevé composé d’examens oraux et écrits et de travaux de recherche présentés sous forme de thèse. Ces études peuvent s’étaler sur 3 à 7 ans après l’obtention du “Master’s Degree”.

  • A noter : des séances d’information sont régulièrement organisées dans les centres AMIDEAST de Rabat et de Casablanca.

On distingue différents types d’établissements :

Les universités d’Etat (State Universities) :

Les «state universities» sont fondées et financées en partie par les autorités respectives des différents Etats. Leur mission est de fournir un enseignement peu coûteux aux habitants de chaque Etat. Ces universités sont en général des établissements de très grande taille qui peuvent accueillir jusqu’à 20.000 étudiants. Les frais de scolarité (tuition fees) sont généralement moins élevés dans une université d’Etat que dans une université privée. Les étudiants étrangers sont considérés comme non résidents et ne bénéficient donc pas de la réduction des frais de scolarité. Par ailleurs, les conditions d’admission y sont parfois plus difficiles pour les étudiants étrangers que pour les résidents de l’Etat.

Une université se compose généralement de plusieurs «undergraduate colleges» et de facultés (graduate schools et professional schools). Les «undergraduate schools» proposent aussi des cursus de 4 ans qui mènent au Bachelor’s degree.

Les universités privées (private universities) :

Ces établissements sont financés par des fondations philantropiques ou religieuses, frais de scolarité, bourses de recherche et dons d’anciens étudiants. Il n’existe pas de distinction entre résidents et non-résidents de l’Etat quant aux frais de scolarité qui sont en général plus élevés que dans les universités d’Etat.

Les community colleges :

Un community college propose des cycles de deux ans sanctionnés par un diplôme «Associate of Arts» (A.A.) ou «Associate of Science» (A.S.). Les community colleges sont des établissements liés à une communauté et peuvent être des établissements publics ou privés. Plusieurs d’entre eux ont conclu des accords permettant aux étudiants de valider leurs unités de valeur afin de s’inscrire en troisième année de licence à l’université d’Etat locale. Les community colleges sont parfois appelés junior ou two-year colleges, et il en existe plus de 1.200 aux Etats-Unis.

Les établissements techniques et professionnels :

Ils proposent des certificats d’aptitude ainsi que des cursus de courte durée dans des métiers ou technologies spécifiques. Ces cursus durent généralement deux ans ou moins. Il existe plusieurs milliers d’établissements techniques et professionnels aux Etats-Unis, publics ou privés.

Le télé-enseignement :

Le télé-enseignement aux Etats-Unis est un moyen de plus en plus répandu pour étudier différentes matières, qu’il s’agisse de préparer une formation professionnelle rapide ou un diplôme supérieur. De nombreux établissements proposent des cursus de premier cycle en utilisant cette méthode. Les étudiants n’assistent plus à des cours dans un amphithéâtre; les leçons sont dispensées à distance, grâce à l’utilisation de technologies comme l’Internet, la télévision par satellite, les vidéoconférences et autres moyens de communication électronique. Pour les étudiants étrangers, cela signifie qu’ils peuvent préparer un diplôme américain sans quitter leur pays d’origine.