Etudier au pays des pharaons, c’est étudier dans un environnement multiculturel, caractérisé par des formations de qualité, dispensées dans des établissements de renommée. L’Egypte offre également aux étudiants étrangers une immersion totale dans la culture du Moyen-Orient puisque les formations sont généralement dominées par la langue arabe, même si le français et l’anglais sont aussi des langues d’enseignement dans plusieurs domaines.

La langue des études en Egypte est la langue arabe, la maîtrise de cette dernière est donc une condition préalable à la poursuite des études supérieures dans le pays. A priori, les étudiants marocains désirant poursuivre leurs études en Egypte ne rencontreront pas de problèmes particuliers à ce niveau puisqu’ils vont recevoir les enseignements dans leur langue maternelle. Cependant, il faut savoir qu’il s’agit d’un arabe classique avancé que nombre de jeunes marocains ne maîtrisent pas forcément, des cours de perfectionnement en arabe s’imposent parfois pour se préparer à l’intégration des universités et écoles supérieures égyptiennes. Des cours de qualification en arabe sont disponibles dans les universités, mais ils sont conçus spécialement pour les étudiants étrangers dans la langue maternelle n’est pas l’arabe. Par ailleurs, les étudiants souhaitant intégrer les universités étrangères ou les universités établies dans le cadre de programmes de coopération entre l’Egypte et des pays étrangers
(Université Française d’Égypte,
German University in Cairo, British University, American University of Cairo) doivent avoir un diplôme ou un certificat de maîtrise de la langue des études de l’université concernée.