Instituteur

Instituteur_1300524165

Définition du métier

Instruire l’enfant et commencer à lui donner des méthodes d’acquisition des connaissances : C’est l’affaire de l’instituteur. Un véritable généraliste de l’enseignement.
Métier
L’instituteur, appelé aussi professeur des écoles, exerce exclusivement en école maternelle ou primaire. Sa mission principale consiste à éveiller chez les enfants l’intérêt pour le monde qui les entoure, leur apprendre à lire, à écrire, à compter…
L’instituteur suit un programme scolaire défini par le Ministère de l’Éducation Nationale. Toutefois, il dispose d’une certaine liberté pour organiser ses cours ainsi que les différentes activités intellectuelles, artistiques et sportives.

Condition de travail

L’instituteur a la responsabilité d’une classe d’une trentaine d’enfants. Parfois, suivant les effectifs, il est nécessaire de grouper deux classes en une. C’est ce que l’on appelle un double niveau. Dans les zones rurales notamment, trois classes ou plus peuvent même être réunies. Il doit assurer chaque semaine 26 heures d’enseignement. Hors du temps de travail, il doit aussi corriger les cahiers, préparer les leçons et recevoir les parents d’élèves.

Compétences

Le métier de l’instituteur exige une panoplie de qualité, en l’occurrence, rigueur, patience, sens de l’écoute et autorité. De plus, enseigner toutes les matières dans une même semaine requiert une grande énergie, une bonne santé ainsi qu’une bonne culture générale.

Formation

Pour devenir instituteur, après le baccalauréat, il faut intégrer le Centre Pédagogique Régional (CPR) pendant 2 ans après sélection sur dossier et entretien.

Rémunération

Le salaire d’un instituteur est de 3.000 à 5.000 Dirhams selon l’échelle.