L’enseignement supérieur en Autriche

1
437

L’université autrichienne, notamment à Vienne, a une très forte tradition d’accueil des étudiants étrangers. Ces derniers optent davantage pour les filières artistiques.
L’enseignement supérieur en Autriche dépend en majeure partie de l’Etat. En parallèle du système universitaire proposant l’ensemble des filières d’étude classiques, on trouve les «Fachhochschulen». Ces établissements d’enseignement technique, créés en 1993, correspondent à leurs équivalents allemands. Ils offrent un enseignement plus consistant et plus encadré qu’à l’université, et ce, dans des filières comme l’économie, le tourisme, l’électronique ou l’informatique. Il existe également des écoles supérieures spécialisées «Akademien» qui dispensent un enseignement court (6 semestres) dans les filières à caractère social. Par ailleurs, les «cours post-baccalauréat» proposent des filières courtes techniques et industrielles qui sont une excellente alternative au système universitaire classique.
L’Autriche compte 18 universités publiques et 12 privées dans différentes disciplines qui comprennent pour la plupart plusieurs branches et diverses spécialités de doctorat. Le système universitaire est centré exclusivement sur les études longues sanctionnées par un «Magister», «Diplôme d’ingénieur» et «Doctorat»
Conditions et durée d’étude
La gestion des cursus universitaires est laissée en grande partie aux étudiants au même titre que les examens : les études doivent seulement comprendre un volume horaire déterminé, selon les formations. Pour l’obtention d’un diplôme universitaire de base, il faut ainsi compter entre 8 à 12 semestres, répartis en principe sur deux cycles. La plupart des étudiants suivent cependant des études plus longues (une fois et demie supérieures au minimum légal). L’obtention d’un diplôme de base donne ensuite accès aux études doctorales qui s’étalent sur 2 à 4 semestres.
Organisation des études
Les études de maîtrise (Diplomstudien) se composent de 2 cycles qui sont sanctionnés par un examen :

  • Le 1er cycle doit introduire aux disciplines spécifiques de la filière choisie, et assurer les acquis théoriques de base.
  • Le 2ème cycle doit permettre l’approfondissement et la spéciali- sation. L’examen terminal est le Magister ou le Diplom-Ingenieur.

A noter : Dans le cadre de l’harmonisation européenne de l’enseignement supérieur, l’enseignement autrichien adopte progressivement le système de transfert de crédits (ECTS) et met en place des diplômes de «Bachelor» (obtenu après 3 années d’études, étalé sur 6 à 8 semestres) et de «Master» (obtenu après 5 années d’études, étalé sur 2 à 4 semestres) et Doctorat (PhD 3 ans après master, soit 6 semestres au minimum).

  • Autres formations universitaires :
  • Kurzstudien : Ce type d’études courtes (4 à 8 semestres), proposées par certaines universités, ne confère pas de grade académique, mais une qualification professionnelle (Berufsbezeichnung).
  • Universitätslehrgänge : Elles offrent des cursus de 2 à 4 semestres dans des domaines très divers (économie, tourisme, construction…) et se terminent par un certificat attestant les qualifications acquises.
  • Formations post «graduate» : Elles sont offertes par les différentes universités, souvent dans le cadre de partenariat avec des universités étrangères qui établissent un programme de formation commun. Elles débouchent sur une qualification de «Master».
    Fachhochschulen : Il en existe à présent 21 en Autriche qui proposent 265 filières. Elles offrent des cursus d’études scientifiques et professionnalisées de 8 semestres (dont 1 à 2 semestres de stage pratique) qui sont sanctionnés par un diplôme d’ingénieur : Diplom-Ingenieur (FH), avec spécification du champ professionnel ou par un Magister (FH). Elles peuvent aussi délivrer des «Bachelor» et des «Master».
    Une poursuite d’études pour faire un doctorat à l’université est possible.
  • Autres possibilités d’études en dehors de l’université :
  • Les écoles professionnelles supérieures (Kollegs)

Deux ans de formation professionnelle dans des domaines très divers (exemples : construction, restauration et réhabilitation urbaine ; pédagogie appliquée aux jardins d’enfants ; tourisme et économie des loisirs…).

  • Les formations des services médico-techniques (Medizinisch- technischer Dienst)

Ces formations accessibles aux bacheliers (en général après réussite à des tests d’admission) sont organisées auprès des centres hospitaliers, dans des Akademien de diverses spécialités (ergothérapie, orthoptie, laboratoire d’analyses médicales…).

  • Calendrier universitaire :

Comme en Allemagne, il n’existe pas d’année universitaire mais des semestres. Une année académique est partagée en deux semestres : un semestre d’hiver (octobre- janvier) et un semestre d’été (mars – juin).

  • Les filières intéressantes en Autriche :

Si toutes les disciplines sont enseignées dans les universités autrichiennes, il est préférable de choisir des formations spécifiques au pays. Dotée d’une grande richesse culturelle, l’Autriche peut attirer pour ses filières artistiques réputées. Les écoles de musique et d’art, notamment le design, sont reconnues au niveau international comme celle du Mozarteum  de Salzburg ou dans une autre université d’art (Kunstuniversitäten). Mais l’Autriche offre aussi des filières d’excellence dans le domaine économique (Wirtschaftsuniversität – Wien) ou dans le secteur de l’environnement (Montanuniversität Leoben).

Commentaires