Enseignements en Suède

0
345

60 universités et écoles composent l’enseignement supérieur suédois. Celui- ci relève du Ministère de l’Education et des Sciences, à l’exception de l’Université des sciences de l’agriculture qui dépend du Ministère de l’Agriculture.
Depuis l’introduction d’une Réforme en 1993, les cursus universitaires ne sont plus élaborés sur le plan national, mais local. Par ailleurs, depuis 1991, un examen spécial d’entrée à l’Université (ESEU) est venu s’ajouter aux notes et à l’expérience professionnelle demandées aux candidats. Récemment, et depuis le début de l’année 2007, les universités suédoises ont adopté une nouvelle structure, conforme au processus de Boulogne, qui vise à harmoniser la dispense des enseignements dans les universités européennes. Les universités sont au nombre de sept. A elles s’ajoutent des établissements spécialisés d’enseignement supérieur et de recherche. Une trentaine d’écoles supérieures de différente importance viennent compléter la formation supérieure. Parmi elles, un grand nombre est spécialisé dans le domaine médical et paramédical. A ces établissements publics, il faut enfin ajouter quelques écoles privées dont l’Ecole des Hautes Etudes Economiques de Stockholm et l’Ecole polytechnique de Chalmers à Göteborg. Tous ces établissements sont dirigés par un conseil de gestion (financière et administrative) dont les membres sont nommés par le gouvernement pour une durée de trois ou six ans. Les enseignants comme les étudiants sont également représentés dans les organes de décision des établissements. Le système des points et des mentions : En Suède, l’étendue d’un programme d’études est mesurée par un système de points (un point correspond à une semaine de cours suivis à plein temps). 60 points représentent en général une année universitaire, divisée en semestres – de fin août à fin décembre pour le semestre d’hiver, et de mi-janvier au début juin pour celui du printemps. Les étudiants disposent aussi d’une
période de congé de deux semaines au moment des fêtes de fin d’année. Même si chaque établissement a ses propres règles en la matière, les cours se font en général sous forme de conférences devant un grand nombre d’étudiants (300 parfois), et de séminaires regroupant une trentaine de personnes. Les formations sont sanctionnées par des contrôles continus écrits ou oraux et des tests toutes les 3 ou 4 semaines. Dans de nombreux programmes, une large partie de la session finale est consacrée à un projet ou à une thèse. Les cours sont enseignés en suédois mais aussi en anglais, une grande partie des ouvrages nécessaires aux études étant d’ailleurs dans cette dernière langue.
Diplôme :
Il existe deux types de diplômes de base : les diplômes généraux et ceux dits professionnels. Ces derniers sont décernés après l’achèvement d’études de durée variable débouchant sur une profession, par exemple des études supérieures d’aptitude au professorat. Les diplômes généraux peuvent être :
– Le Högskoleexamen (120 points, 2 années d’études);
– Le Kandidatexamen ou licence (180 points, 3 années d’études au moins);
– Le Magisterexamen ou maîtrise (180+60=240 points, 4 années d’études)
– Le Master (180+120=300, 3 années + 2 années d’études)
Pour être admis à une formation de 3ème cycle, il faut avoir mené à bien un programme de base d’au moins 3 ans. De plus, la commission de faculté de chaque établissement statue sur l’aptitude de l’étudiant à poursuivre des études de doctorat. Le candidat au doctorat doit suivre un certain nombre de cours et rédiger une thèse. Normalement, il peut achever une formation de troisième cycle en 4 ans d’études à plein temps. La plupart des facultés ont rétabli le grade de “licenciat” (correspondant au doctorat d’université) qui sanctionne une période de formation à la recherche plus courte deux ans à deux ans et demi (2 à 2, 5 ans).

Commentaires

SHARE
Précédent Conditions d’admission et d’inscription en Russie
SuivantConditions d’obtention du visa en Russie
Nos rédacteurs sont depuis 25 ans au service de votre orientation, ils vous conseillent, ils vous livrent les dernières actualités du monde estudiantin au Maroc et à l'international, ils se renseignent auprès de milliers d'étudiants chaque année, mais aussi interrogent les décideurs du secteur de l'éducation pour vous publier le meilleur de l'information. Alors n'hésitez pas à vous Abonner !!