Conditions d’obtention du visa en Turquie

0
374

• Les bourses
Accordées par le gouvernement turc aux étudiants étrangers depuis plus de 30 ans, les Bourses de Turquie ont été élargies et ont subi une transformation substantielle à partir de l’année 2012, elles sont placées sous l’autorité de YTB (l’Agence des Turcs à l’Étranger et des Communautés Apparentées), un établissement qui a été fondé en 2010 sous le Premier Ministre de Turquie.
Dans le cadre du programme avec plus de 140.000 postulants de 150 pays du monde, environ 4.000 étudiants sont récompensés des bourses d’études chaque année. Les bourses sont accordées dans trois catégories principales, à savoir : licence, troisième cycle, spécialité et recherche de court terme.
Chaque année à peu près 40 étudiants marocains sont acceptés pour les bourses dont les montants sont les suivants :
– Licence : 600 TL (environ 200 USD)
– Master : 850 TL (environ 300 USD)
– Doctorat : 1.200 TL (environ 400 USD)
– Recherches : 2.500 TL (environ 850 USD)
L’hébergement gratuit est offert aux bénéficiaires dans les résidences universitaires publiques. Les bénéficiaires sont exonérés de payer tous les frais de scolarité à leur université d’accueil en Turquie. Ils sont couverts par le système de la sécurité sociale.
L’enseignement de la langue turque est offert aux bénéficiaires qui ne maitrisent pas la langue pour une durée d’une année pendant laquelle la bourse sera encore valable. Ils sont aussi couverts pour ce qui concerne le vol de départ en Turquie la première fois et le vol de retour à la fin de leurs études.
Conditions d’âge et de santé
– Date de naissance après le 01 janvier 1994 pour la licence,
– Date de naissance après le 01 janvier 1985 pour le master,
– Date de naissance après le 01 janvier 1980 pour le doctorat,
– Date de naissance après le 01.01.1970 pour la recherche,
– Ne pas avoir des problèmes de santé pouvant risquer la poursuite des études.
Les critères d’évaluation
– Relevé des notes de diplôme (minimum 11 points sur 20)
– La moyenne pondérée cumulative jusqu’au moment de l’inscription (cumulative GPA)
– Note de l’examen d’entrée à l’université (le cas échéant)
– Note de l’examen de Baccalauréat (le cas échéant)
– Note de l’examen international (le cas échéant)
– Autre (certificats de langue etc.)
Les inscriptions pour les Bourses de Turquie sont ouvertes en ligne au mois de chaque année, qui est suivi par une présélection par les responsables en Turquie. Ensuite, les candidats ayant réussi la première étape ont le droit d’assister à des entretiens organisés par le Comité de Sélection qui arrive à chaque pays à un moment donné au mois de mai. Selon la performance des postulants aux entretiens, une dernière sélection est faite pour annoncer les résultats finaux au mois de juin, suivi par les inscriptions définitives aux mois de juillet et d’août.

La connaissance de la langue turque n’est pas obligatoire afin de postuler pour les Bourses de Turquie. Mais pourtant, pour les postulants ayant réussi, les universités turques offrant l’enseignement en langue turque exigent une preuve de la connaissance linguistique au moment de l’inscription. Sinon, ils seront obligés de passer une année préparatoire en langue turque au sein de l’université et de réussir l’examen TYS (Examen d’Aptitude en Langue Turque) au terme duquel ils seront autorisés à commencer leur éducation formelle. Il existe des alternatives pour raccourcir cette durée et se familiariser avec la culture turque en apprennant la langue au Centre Culturel Turc à Rabat.
Pour de plus amples informations veuillez visiter le site web suivant : http://www.turkiyeburslari.gov.tr/index.php/en/
YOS : Examen d’Entrée à l’Université pour les Etrangers
Lancé à l’année 1981 pour la première fois, l’examen central de YOS a été organisé par OSYM (Centre de Sélection et de Classement des Candidats) jusqu’à l’année 2010. A partir de cette année-là, suivant le changement de législation, chaque université turque a été autorisée à organiser son propre examen.
En 2015, 43 universités ont organisé leur propre YOS (entre les mois de mars et juin, dépendant de chaque université). Mais la plupart d’eux ont eu lieu seulement dans la ville propre de chaque université. Parmi toutes ces universités, l’université d’Istanbul est celle qui organise YOS à grande échelle sous le nom de l’examen IÜYOS (Istanbul Universitesi Yabanci Uyruklu Ogrenci Sinavi)(http://yos.istanbul.edu.tr/). Dans son édition de 2015, l’Examen IÜYOS a eu lieu dans 36 villes à travers le monde,
y compris Rabat.
En ce qui concerne les étudiants étrangers, IÜYOS est actuellement l’examen le plus accepté auprès des universités turques. Selon les chiffres de l’année 2015, les résultats d’IÜYOS étaient valables auprès 81 universités. Il faut souligner que cet examen n’est valable que pour le niveau de licence. Les bourses ne sont pas accordées aux étudiants positionnés selon les résultats d’IÜYOS. Mais il convient de noter que la plupart des universités sont des universités publiques. Par conséquent, les frais de scolarité sont modestes par rapport à ceux des universités de fondation. Les étudiants étrangers ont plus de frais à payer que les étudiants turcs et cela varie selon les filières. Le moins cher est en télé-enseignement (environ 550 DH par an), tandis que la faculté de médecine est la plus chère (12.000 DH par an). Les étudiants positionnés selon les résultats d’IÜYOS auront le même droit d’hébergement dans les résidences universitaires publiques que les étudiants turcs, c’est-à-dire, pour de très modestes honoraires (variant entre 500 DH et 3000 DH par an).

Commentaires

SHARE
Précédent Conditions d’admission et d’inscription en Turquie
SuivantFinancement des etudes au Sénégal
Nos rédacteurs sont depuis 25 ans au service de votre orientation, ils vous conseillent, ils vous livrent les dernières actualités du monde estudiantin au Maroc et à l'international, ils se renseignent auprès de milliers d'étudiants chaque année, mais aussi interrogent les décideurs du secteur de l'éducation pour vous publier le meilleur de l'information. Alors n'hésitez pas à vous Abonner !!