Conditions d’admission et d’inscription en Grèce

0
262

L’admission :
L’admission dans un établissement grec est soumise à un numerus clausus fixé annuellement par chaque catégorie d’établissements.
Le nombre de place fixé pour chaque établissement (numerus clausus) comporte généralement un quota réservé aux étudiants étrangers. L’admission est tributaire aussi de l’aptitude linguistique.
En effet, tous les étudiants étrangers doivent être en possession du certificat de langue grecque pour être admis à l’université. Cette attestation n’est pas nécessaire pour ceux qui ont obtenu l’Apolytirio dans un lycée grec.
L’admission des étudiants étrangers dans un établissement d’enseignement supérieur grec relève de la décision ministérielle S.151/200.49/B6/le 20.02.07 (FEK27b/01.03.07), qui prévoit plusieurs types de candidats, dont les personnes étrangères ou “allogènes”.
Pour qu’un candidat soit intégré dans cette dernière catégorie, il faut que lui-même ainsi que ses deux parents ne soient pas grecs.
Ceux qui remplissent cette condition doivent se présenter au Ministère de l’Education Nationale, à la section des examens d’admission entre le 20 et le 30 juillet, avec les pièces prévues. Ils devront alors compléter la demande comprenant une fiche mécanographique, les facultés ainsi que les sections qu’ils souhaitent intégrer.
• A noter : Les pièces justificatives sont présentées par le candidat lui-même, ou par une personne autorisée. Celui-ci doit être muni de son passeport ou permis de séjour, afin que sa présence légale en Grèce soit prouvée.
Au cas où l’étudiant ne se serait pas déplacé lui-même, la personne autorisée à venir en son nom doit fournir une déclaration sur l’honneur attestant que le candidat se trouve à l’étranger. A défaut, une copie du passeport (ou permis de séjour) si celui-ci se trouve légalement en Grèce.
Les pièces justificatives sont les suivantes :
– Demande – fiche mécanographique du candidat (une photographie d’identité).
– Titre de fin des études secondaires.
– Attestation de la notation générale moyenne de son “Apolytirio” (baccalauréat) délivrée par le Ministère de l’Education, ou par l’autorité éducative compétente dans son pays d’origine, voire par l’Ambassade de son pays en Grèce (la notation générale varie entre 0 et 30).
– Attestation certifiant la nationalité et l’origine du candidat, ainsi que celle de ses parents.
– Attestation de l’autorité compétente du pays du candidat certifiant que le titre des études lui offre le droit de s’inscrire dans un établissement d’enseignement supérieur dudit pays.
– Attestation sur l’honneur certifiant que le candidat n’est pas diplômé d’un établissement d’enseignement supérieur en Grèce, et qu’il n’est pas admis dans une faculté ou une section d’enseignement supérieur grecque depuis 1997 ou antérieurement.
Toutes les pièces justificatives délivrées doivent être :
– Certifiées pour la légalisation de la signature du signataire par l’Autorité diplomatique de Grèce à l’étranger, ou par l’autorité diplomatique du pays concerné en Grèce, avec la certification du Ministère des Affaires Etrangères de Grèce.
– Traduites par l’autorité diplomatique de Grèce à l’étranger ou par le Ministère des Affaires Etrangères Grec.
Surtout, les pièces justificatives délivrées par les écoles étrangères en Grèce, doivent être certifiées par la Direction de l’Enseignement secondaire à laquelle est soumise ladite école.
L’inscription :
La sélection des candidats qui seront admis à accéder aux Facultés et Départements universitaires est faite sur décision du Ministre de l’Éducation Nationale. Les établissements dans lesquels ils seront inscrits sont ceux qui ont été déclarés sur la fiche mécanographique. Dès que la demande est acceptée par le Ministère de l’Education, l’étudiant s’inscrit directement à l’université choisie.
Pour qu’un candidat soit inscrit dans une Faculté ou une Section, il doit subir un examen sanitaire. Par ailleurs, les étrangers admis dans un établissement d’enseignement supérieur grec, doivent payer des droits de scolarité qui couvrent une partie des dépenses de fréquentation et de livres donnés.
Il est permis aux étudiants qui ne disposent pas de ressources suffisantes – et qui furent distingués par leur assiduité et leur comportement – d’obtenir une exemption de ces droits de scolarité.

Commentaires

SHARE
Précédent Enseignements en Grèce
SuivantEnseignement en Emirats Arabes Unis
Nos rédacteurs sont depuis 25 ans au service de votre orientation, ils vous conseillent, ils vous livrent les dernières actualités du monde estudiantin au Maroc et à l'international, ils se renseignent auprès de milliers d'étudiants chaque année, mais aussi interrogent les décideurs du secteur de l'éducation pour vous publier le meilleur de l'information. Alors n'hésitez pas à vous Abonner !!