Les Career Centers s’installent dans les universités marocaines !

0
240

Au Maroc, 80% des chômeurs sont des jeunes et, plus grave encore, le taux de chômage dépasse les 20% pour les diplômés de l’université. D’où la toute nouvelle initiative de l’Agence Américaine pour le Développement International (USAID Maroc) de créer des Career centers pour mettre en relation jeunes et employeurs. Décryptage.
Un Career Center, c’est quoi ? Concrètement, c’est un booster de carrières, un espace d’échanges qui sera installé dans les universités marocaines, mais aussi dans les centres de formation professionnels, et qui est destiné à offrir aux jeunes une batterie de services pour favoriser leur insertion professionnelle. Pour ce début, le programme USAID Career Center concernera 3 régions pilotes : Casablanca-Settat, Marrakech-Safi et Tanger-Tétouan-Al Hoceima, avec au total 100 000 étudiants ou diplômés qui bénéficieront de ces services. Au programme : des formations aux soft skills (savoir-être), des cours de préparation à l’emploi, de l’information sur les métiers et les secteurs porteurs et aussi des diagnostics pour aider chaque jeune à mieux exploiter ses compétences.

Si le programme démarre à la rentrée 2016-2017, les acteurs de ce projet ne perdent cependant pas leur temps. Pour preuve, les 31 et 1er juin derniers se sont déroulés les premiers ateliers pédagogiques à Casablanca. Représentants de l’enseignement supérieur, professeurs d’université, mais aussi des professionnels issus du monde de l’entreprise étaient présents pour encadrer quelques dizaines de jeunes pendant des ateliers de formation intensifs. L’objectif : créer des groupes de travail où chaque jeune a un rôle bien précis : modérateur de discussion, preneur de notes ou encore rapporteur, chacun devait exercer sa tâche autour d’une thématique commune au groupe pour ensuite l’exposer à l’auditoire. Un exemple de thème original : « Identifiez un projet commun qui verra le jour dans 5 ans et les moyens d’y parvenir ». Ce qui est sûr, c’est que les Career Centers ont un bel avenir devant eux…

Commentaires