LES BTS ET LES DUT au Maroc : DES DIPLÔMES QUI MARCHENT

LES BTS ET LES DUT au Maroc : DES DIPLÔMES QUI MARCHENT

Les formations en BTS (Brevet de Technicien Supérieur) et en DUT (Diplôme Universitaire de Technologie) sont des formations courtes qui ne cessent d’attirer de plus en plus d'étudiants.

Les formations en BTS (Brevet de Technicien Supérieur) et en DUT (Diplôme Universitaire de Technologie) sont des formations de courte durée qui ne cessent d’attirer de plus en plus d'étudiants. Ces derniers, voulant intégrer rapidement la vie active tout en étant opérationnels, se dirigent naturellement vers les BTS et les DUT qui sont délivrés par de nombreux établissements au Maroc. Les entreprises de leur côté apprécient ce genre de diplômes qui leur garantit des profils à la fois fonctionnels et adaptés à leurs besoins, avec des salaires corrects. Si les BTS et les DUT au Maroc connaissent un grand succès aussi bien auprès des bacheliers que des entreprises, c’est grâce à leur formation qui produit des profils prêts à aller sur le terrain immédiatement. Depuis leur mise en place, ces deux diplômes avaient pour buts de former des personnes qui seraient fonctionnels sur le marché du travail dans l’immédiat. Grâce à ce type de formation, les diplômés en BTS et en DUT présentent un double avantage pour l’entreprise : d’une part, leur profil est adapté aux différents exigences (vu son aspect professionnel) et d’autre part, l’entreprise a la possibilité de les faire évoluer en son sein après les avoir intégrés. Chose qui est pratiquement impossible avec les bac+4 et les bac+5. Les BTS et les DUT bien qu’ils soient différents, ont beaucoup de points en commun, notamment le cursus qui dure deux ans après le bac, soit donc un Bac+2.  

 

Plusieurs secteurs d’activités ont recours aux candidats titulaires des BTS et des DUT grâce à la diversité des spécialités qu’ils peuvent revêtir. 74 filières sont disponibles dans le cadre d’un DUT dont 26 font partie de l’offshoring et sont réparties sur les 8 Ecoles supérieures de technologie (EST). Une bonne partie des formations en DUT sont d’ordre industriel et technique (génie mécanique, génie civil, génie électrique…), mais cela n’empêche pas l’existence d’autres catégories : management des entreprises, technique de vente, etc. Ainsi, le secteur industriel (génie chimique, chimie…), et le secteur tertiaire (service, banque, assurance…) offrent de grandes perspectives de recrutement ainsi que la possibilité d’évolution pour les jeunes diplômés possésant un BTS ou un DUT. Au démarrage, les jeunes diplômés débutent en tant qu’employé et peuvent très bien évoluer s’ils s’orientent dans le secteur des banques ou des assurances. Le secteur de la communication et celui de l’assistanat par exemple, n’offrent pas par contre de réelles perspectives d’évolution. En matière de salaire, les débutants commencent avec une fourchette de salaire variant entre 4.000 et 6.000 dhs en fonction du secteur et de l’entreprise. Un autre point positif est à signaler : les diplômés en BTS ou en DUT ont bel et bien la possibilité de poursuivre leurs études. Après les 2 années d’études, ils peuvent toujours opter pour une licence professionnelle, un master puis un troisième cycle.  

Voir aussi : BTS au Maroc : Votre guide de A à Z